Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Serge BECOT ...................... Centriste indépendant, non inscrit

Chers Concitoyens, Cher Amis,

Je vous souhaite un Joyeux Noël et recevez tous mes Meilleurs Vœux pour cette Nouvelle Année 2011, qu’ils vous apportent, à vous-même, vos proches et vos amis, la joie, la gaité, la santé dans vos foyers, l’espoir pour un avenir meilleur ou les mots : Humaniste, Justice, Solidarité et Démocratie retrouvent leur juste sens.

Je vous remercie de votre soutien et je reviendrais vers vous fin de ce mois de Janvier 2011 pour répondre à votre interrogation concernant ma candidature aux élections Cantonales de 2011 sur le Canton d’Ayen. Ma décision à ce jour n'étant pas encore prise.

Dévoué à votre cause. Amicalement.

Serge BECOT

Voir les commentaires

Quand on prend connaissance du contenu de la réforme territoriale (adoptée à une voie et majoritairement contre si l'on additionne les votes contre et les abstentions.), plus les commentaires de certain membres de l'Ump, de ses alliés, la teneur de certains discours lors du 93e Congrès de l'Association des Maire de France (AMF)  et le mode de scrutin adopté pour l'élection du futur conseiller territorial ont ne peut que constater une vision de démocratie de proximité en voie de disparition.

Nous sommes en droit de penser, que à terme, il restera seules les Régions et les Intercommunalités au détriment des Départements et des Communes.

Le paysage local devient incompréhensible, les élus de 2014 peuvent se poser des questions sur les compétences qui devront assumer (qui fait quoi !).

Le développement de l'Intercommunalité (Bouclage de la carte intercommunale) et le C.I.F. (Coéficient d'Intégration Fiscal) favorisent l'aspiration des compétences municipales vers l'Intercommunalité. Quel sera la légitimité du Maire ? que lui restera t-ils quand toutes les compétences auront été transférées aux intercommunautés ? Deviendront ils de simples fonctionnaires ! Certe ils siègeront dans cette assemblée, mais avec quel fonctionnement, le moindre mal serait que cette assemblée fonctionne en mode consensuel et non pas avec une majorité et minorité avec des Elus qui prennent des décisions et d'autres qui les subissent, surtout pour les petites communes rurales, avec renforcement des clivages politiques entre intercommunautés sur le terrain. 

La collectivité municipale, avec le Maire et son Conseil Municipal, place ses élus au plus près et en contact direct avec le Citoyen-Administré ce qui représente un point fort de démocratie locale et apprécié des Français . Jamais à l'heure actuelle le besoin de proximité n'a été aussi fort. Personnellement je souhaite le maintien du mandat de Maire avec ses compétences voir même en octroyer de nouvelles qui représente la vie quotidienne et spécifique de sa commune. 

Une réforme, dans l'état, pour faire des économies, pas si sûre ! et surement pas pour le contribuable ! Vous avez dit finances ... Toutes ces collectivités qui courent, dans l'immédiat, après les compensations, les transferts ... et à partir de l'année prochaine c'est le grand flou, pour exemple la suppression de la taxe professionnelle avec l'incidence financière négative pour les collectivités locales, alors "à vos poches Citoyens !" (toujours les mêmes) par l'impôt ou l'emprunt-dette et le professionnel qui paiera toujours sa taxe, voir plus chère, mais sous une autre forme.

Toutes ces réformes en rendez-vous manqués !

Et c'est pas fini ...


 

Voir les commentaires

Serge BECOT ...................... Centriste indépendant, non inscrit

.......................................... Blog d'un Corrèzien Démocrate et Républicain. ..........................................

PRÉSENTATION

64 Ans - Père de Famille - Une fille

Domicile : SAINT ROBERT - Canton d' AYEN

Origines : SOUDEILLES (La Braute) près d' Egletons

Familles : VIALLE - BECOT

Etudes et formation à Paris

Activité professionnelle en Provence Cote d'Azur

Retour au Pays et rapprochement familial 
Retraité du secteur automobile, arts graphiques et informatique de gestion.

Trésorier dans le mouvement associatif.

ANCIEN CONSEILLER MUNICIPAL DELEGUE
URBANISME - TRANSPORTS PUBLICS - CIRCULATION
VILLE DE GRASSE (Alpes maritimes) 40.000 habitants 
Mandat électif : 1977/1983 avec délégation de représentation
au sein d'un Syndicat intercommunal des transports en commun.

 

COMPTEUR VISITEURS

Hébergé par Overblog