Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Serge BECOT ...................... Centriste indépendant, non inscrit

1 2 > >>

En réponse à des courriels reçus me demandant de faire connaitre mon opinion sur le flou dans le dossier du centre dans la vie politique Française. Je fais cette réponse collective, ouverte, pensant que ce point de vue peut intéresser le plus grand nombre.

 

Pour ma part au-delà du bipartisme gauche-droite, il existe aujourd’hui un véritable Centre, véritable troisième voie, totalement indépendante, libre et sans aucun engagement vis-à-vis de ce bipartisme, sans compromission, avec des valeurs de base, pour une Société nouvelle, où l’on retrouve les notions : Humanisme – Justice – Vérité – Solidarité , il s’appelle le « MOuvement DEMocrate » et son leader est François Bayrou.

 

On essaye de créer un amalgame avec un soit disant autre centre au travers la personne de Jean-Louis Borloo, soyons très clair aujourd’hui, s’il se revendique du centre, pour moi il représente seulement le centre de la majorité présidentielle leader du Parti Radical engagé et dépendant de l’UMP (voir contrat d’association) dont quelques membres et élus n’ont plus la carte UMP mais restent solidaires (finances obligent) à cette majorité de droite moribonde et c’est là le flou ou l’on retrouve des ambitions personnelles avec des formules de clientélisme, de privilèges, de magouilles, c’est de la grande cuisine politicienne … Il y a trop d’intérêts individuels : « je ne suis pas d’accord mais je suis d’accord quand même !».

 

La France n’a pas besoin et ne peut se permettre une nouvelle aventure ! Plus que jamais, les Français ont le droit à la vérité, à l’égalité, aux justices, à l’éducation, la formation, à l’emploi et vivre de son travail, à la santé, à la retraite … entendre parler de pluralisme, représentation proportionnelle.

 

Le MOuvement DEMocrate avec ses valeurs et son projet reconnus et acceptés par sa composante issue de diverses sensibilités, la compétence, la vision du réel, la pertinence des propositions (déjà d’actualité en 2007) de son Président François Bayrou, qui je le souhaite sera candidat à la Présidentielle, fait naître un grand espoir à la France. Entouré d’une équipe soudée, au travail, il sera créer une nouvelle majorité dynamique, rassembler autour des bases du MODEM pour un projet-programme salutaire pour notre Pays et ses Citoyennes et Citoyens. Une grande chance aussi pour l’Europe avec sa vision réaliste de l’Union et là aussi la pertinence de ses propositions. Je suis très confiant dans ce vrai Centre porteur d’espoir pour notre avenir.



Voir les commentaires

Quand le rail déraille …. Vous avez dit SERVICE PUBLIC ! Non d’abord rentabilité et profits. 

En pleine réorganisation des territoires avec le début d’application, dans la précipitation, de la réforme territoriale : Région – Départements et Communes - Communautés de Communes …… Avec toutes les interrogations sur les enjeux, les compétences, les projets en instance, la notion de pays, les bassins de vie et d’emploi, les financements ..... Qui fait quoi !


La SNCF, qui avec un retard en matière de rénovation du réseau ferré depuis des décennies, avec RFF (Réseau Ferré de France qui gère le réseau des voies ferrées) décident une réorganisation de grande ampleur de la circulation ferroviaire, prévue dans un premier temps dans l’urgence avec application du cadencement généralisé pour la fin de cette année sur le réseau mais craignant que ce chamboulement des horaires ne provoque un véritable chaos, en final avec un peu de raison ces décisions seront projetées progressivement dans le temps. Le RFF et la SNCF, aux côtés des Autorités Organisatrices de Transport et de l'Etat, vont mettre en place, entre 2011 et 2016, une nouvelle circulation ferroviaire. Les changements qui en découlent visent à répondre à trois enjeux prioritaires : fiabiliser et moderniser le réseau, mettre en service de nouvelles lignes à grande vitesse et faire évoluer les horaires et l'offre de sillons.


Le cadencement des horaires des TER reste un sujet hautement sensible, il va continuer à être étendu sur le réseau ferroviaire français à l'occasion du passage aux horaires 2012 qui entreront en vigueur le 11 décembre 2011. Mais cette extension sera réalisée à un rythme beaucoup moins soutenu que prévu.

Déclarations de la SNCF  : « Nous allons faire des travaux à haute dose (13 milliards d'euros de travaux) pendant les quatre années qui viennent avec "mille kilomètres de voies qui vont changer" chaque année, tout cela va beaucoup modifier les horaires. Près de 80% des horaires de train en France vont changer le 11 décembre prochain. Quelques-uns de quelques minutes, d'autres de façon un peu plus importante.  RFF a aussi jugé utile d'en profiter pour mettre un peu d'ordre, de clarté dans les horaires. »

 

Les horaires et désertes des TER en premier concernés ! L’espace rural en première ligne.

Une réflexion a été engagée avec les Régions pour assurer une meilleure régularité et complémentarité des trains. Personne n'est opposé au cadencement qui permet une meilleure utilisation du réseau ferré. En revanche, il faut dénoncer le cadencement à marche forcée car cette bonne idée se révèle coûteuse à mettre en place. Depuis la loi de finances de 2009, les Conseils Régionaux ne peuvent plus voter aucun impôt direct.  Alors que par ailleurs, l'Etat a gelé ses dotations et envisage même de les baisser, voila ces restrictions budgétaires auxquelles doivent faire face les Conseils Régionaux, autorités organisatrices des réseaux TER.

 

Les Régions ont aussi leur mot à dire !

En 2012, les régions ne souhaitent pas mettre un sou de plus pour l'exploitation des TER. Or, pour diverses raisons, le cadencement s'est souvent accompagné d'une augmentation de l'offre de trains. Elle peu représenter jusqu’à 15 % de circulation en plus. Qui paiera ?

 

Et les Usagers, les grands oubliés, ces Citoyens contribuables, ceux qui paient leur titre de transports et qui par leurs impôts contribuent au fonctionnement de la SNCF et maintenant à celui du privé avec pour devise : Payer et Subir.

Certes ils seront consultés, auront une communication « pour que les Français puissent se préparer au changement », une information, mais jamais il n’y aura une grande concertation globale et pourtant impérative pour garantir un succès avec toutes les parties prenantes, nous verrons bien ce que donnera le transport routier en correspondance des horaires du rail, en autres.

Ayons à l’esprit de ce que représentera une modification d’horaire, voir de desserte pour une famille qui est utilisatrice du rail : Les parents pour aller à leur travail et les enfants pour leurs études.

Ce seul exemple montre bien qu’il n’est pas permis de faire n’importe quoi !

Le cadencement, ce sera bien si les horaires proposés sont en adéquation avec les horaires de travail des usagers. Ces changements qui  interviendront en décembre 2011, vont conduire effectivement à modifier les habitudes des usagers.


Notons que pour la gêne occasionnée par les changements d'horaires et/ou de dessertes éventuels, ainsi que parfois par les travaux, RFF et SNCF s'engagent ensemble à mettre en place les solutions adaptées pour limiter les perturbations. Une communication ligne par ligne sera effectuée dès la rentrée 2011.

Reste à savoir comment RFF réagira aux remises en cause de ses catalogues de sillon cadencés par les Régions, la SNCF ou les associations d'Usagers.


Allons jusqu’au bout de la réorganisation : Parlons tarification et POST-PAIEMENT !

Sur la tarification il y a beaucoup à dire mais trop long pour en parler ici, ça fera l'objet d'un autre article.

L’abonnement mensuel de transports de personnes et le rare service de la vie quotidienne qu’il faut encore prépayer. Il faut prendre la peine d’aller acheter son abonnement en début de mois, peu importe s’il n’est pas utilisé, ce sont des recettes engrangées. 

Le POST-PAIEMENT : C’est possible tout de suite, alors pourquoi pas !

Le principe est simple : l’usager ne paye que ce qu’il a consommé, dans la limite éventuelle d’un plafond qui peut logiquement être celui du prix de l’abonnement mensuel. C’est donc a priori la garantie de payer le juste prix.

La tarification en France suit une logique administrative et comptable – on a peur de perdre des sous ! Sans souci de marketing alors que la billettique pourrait faciliter l’accès au service de transport et la souplesse tarifaire. Le plus souvent, au lieu d’imaginer ce qu’ils ont à y gagner, les opérateurs de transport calculent plutôt ce qu’ils risquent de perdre tout de suite

En conséquence, le bon sens voudrait qu’un post-paiement associé à une baisse du coût du voyage, après réflexion globale sur la grille tarifaire, apporte une hausse de trafic. Seulement, « parfois, les choses vont à l’encontre du bon sens »… A suivre de très près … 

Voir les commentaires

Pendant que la majorité Présidentielle et ses alliés sont à la pêche aux voix, à la recherche de tout ce qui peut faire remonter leur côte, à l’affût pour emprunter, dans l’urgence, un contenu de programme, projet d’un concurrent (même FN), avec une gestion du Pays au jour le jour, sans cohérence, qui continue.

Ces alliés qui cautionnent et approuvent la politique du Gouvernement et du Chef de l’Etat sans réserve et qui disent avoir un programme d’alternance toujours en restant dans cette majorité ! ! ! Ils se sont regroupés en club d’éjectés gouvernementaux revanchards, ils veulent faire croire au Français qu’ils ont des valeurs centristes, humanistes … alors que seul compte un esprit de revanche et des ambitions personnelles. Ils le disent « après les législatives, nous serons totalement indépendants » !

A gauche, le mot d’ordre, c’est les Primaires avec ses affrontement, une garantie soit disant pour la victoire, les Citoyens restent dubitatifs. Les grandes lignes de leurs programmes nous laissent très interrogatifs.

Indépendant de ce bipartisme, en toute liberté, le MOuvement DEMocrate, proche du peuple, pour son avenir au travers une autre Société plus humaine ou le capital n’est pas le Roi et la Solidarité en est une des bases. Gérer la France d’aujourd’hui de demain et d’après-demain pour les générations futures en disant la vérité, la transparence avec réalisme et efficacité.

Avec tous ceux, les déçus de tous bords, libres de tous engagements et qui veulent aller dans le bon sens, avec le respect de véritables valeurs humanistes et pour le bien de tous les Français, alors ... il est temps de gérer la France autrement, cliquez sur CE LIEN

Voir les commentaires

1 2 > >>
Haut

Serge BECOT ...................... Centriste indépendant, non inscrit

.......................................... Blog d'un Corrèzien Démocrate et Républicain. ..........................................

PRÉSENTATION

64 Ans - Père de Famille - Une fille

Domicile : SAINT ROBERT - Canton d' AYEN

Origines : SOUDEILLES (La Braute) près d' Egletons

Familles : VIALLE - BECOT

Etudes et formation à Paris

Activité professionnelle en Provence Cote d'Azur

Retour au Pays et rapprochement familial 
Retraité du secteur automobile, arts graphiques et informatique de gestion.

Trésorier dans le mouvement associatif.

ANCIEN CONSEILLER MUNICIPAL DELEGUE
URBANISME - TRANSPORTS PUBLICS - CIRCULATION
VILLE DE GRASSE (Alpes maritimes) 40.000 habitants 
Mandat électif : 1977/1983 avec délégation de représentation
au sein d'un Syndicat intercommunal des transports en commun.

 

COMPTEUR VISITEURS

Hébergé par Overblog