Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Serge BECOT ...................... Centriste indépendant, non inscrit

Ils ont maintenant TOUS LES POUVOIRS. Pour la Corrèze, PAS DE TRIOMPHALISME SVP, car en l'absence de proportionnelle, avec une abstention à près de 44%, plus les 751 bulletins blancs et nuls et l'entousiasme de certains votants qui ont votés à droite comme à gauche sans grande conviction. Le reflet de l'expression du peuple Français dans l'Assemblée Nationale n'y est pas et notre Démocratie est bien écornée.

Entre le premier et le deuxième tour c'est une perte de 345 votants et 376 bulletins blancs et nuls supplémentaires.

  PREMIER TOUR DEUXIEME TOUR DIFFERENCES
INSCRITS 33107 33093 - 14
ABSTENTIONS 14181 14512 + 331
VOTANTS 18926 18581 - 345
BLANCS OU NULS 375 751 + 376
EXPRIMES 18551 17830 - 721

PREMIER TOUR TOTAUX GROUPES DEUXIEME TOUR DIF REPORTS
C. JARRY DES LOGES (ECO) 112      
D. FREYGEFOND (VEC) 374      
B. RATIE (EXG) 127      
E. COQUEREL (FG) 1258      
PH. NAUCHE (SOC) 8365 10236 10239 + 3 voix
JP. GRAU (AUT) 131      
C. ROBOREL DE CLIMENS (DVD) 182      
A. BALMISSE (FN) 1865      
P. COSTE (UMP) 5709 7887 7592 - 295 voix
         
JC. DESCHAMPS (CEN-MOD) 428 428  

Voila surement l'importance et une des priorités à faire passer à l'Assemblée Nationale : La suppression du cumul des mandats rapidement qui devrait permettre un travail à 100% législatifs pour nos Députés.

Souvent annoncés, toujours différée, la moralisation de la vie publique est une nécessité. Le fonctionnement des Institutions de la République doit en effet obéir aux principes de la séparation des pouvoirs, de l'égalité et de la transparence qui fondent l'exercice de fonctions publiques ou de mandats électifs.

Cette proposition de loi tant attendue et promise :

• Supprimer le cumul des mandats et des indemnités des députés et examiner le coût de ces dernières. Un député ou un sénateur ne peut être responsable d’un exécutif, que ce soit d’une collectivité ou d’un établissement public de coopération intercommunal.
• Supprimer les micro-partis qui détournent les lois sur le financement de la vie politique. 
• En finir avec les nominations de complaisance et avec le mélange entre les intérêts publics et privés pour les élus et hauts-fonctionnaires.
• Instaurer une interdiction pendant 10 ans du retour à la vie publique des élus condamnés pour corruption.
• Reconnaître le vote blanc à toutes les élections.
• Garantir et retrouver l’indépendance de la justice avec un ministre de la justice dont la nomination sera approuvée par une majorité renforcée du parlement.
• Réduire le nombre de députés et de sénateurs pour plus d’efficacité du travail parlementaire,
• Instaurer l’obligation de présence des parlementaires en séance pour voter les lois et publier les votes.
• Instaurer un nouveau mode de scrutin pour que toutes les opinions soient représentées à l’Assemblée Nationale et au sein des collectivités.
• Limiter la composition du gouvernement à 20 membres.
• Renforcer la parité hommes-femmes dans les assemblées et au gouvernement. 
• Garantir l’indépendance des médias et en finir avec la nomination des présidents de France Télévisions et de Radio France par le chef de l’Etat.

L'avenir nous le dira, je formule un voeu très fort pour notre Pays, celui de la réussite, nous jugerons du travail sur pièce, il n'y aura aucunes excuses possible

Au travail les Centristes, déjà chez nous ! Tout en restant très vigilant, faire savoir ce qui est bon et dénoncer ce qui va à l'encontre du bien pour la Nation et de son Peuple.

Je suis toujours un démocrate centriste, libre et indépendant qui a la conviction que la solution France passe par le Centre, seul capable de rassembler pour une gouvernance du Pays dans une Union Nationale dans une Europe plus forte. 

J'espère et serais de ceux là. Démocratiquement votre.

Voir les commentaires

Dimanche 17 Juin 2012 : 2ème tour des élections législatives ou 4ème tour de l’élection Présidentielle ?

L'Assemblée Nationale est le lieu de l'expression du Peuple Français dans sa diversité permettant ainsi le plus large débat démocratique. En l’absence de l’entrée de la proportionnelle, dans ce scrutin, cette Démocratie est bafouée et est en partie responsable de cette forte abstention de 42,77% pour ce premier tour des élections législatives de 2012. La volonté affirmée d’éliminer toute voix ne partageant pas l’engagement pour le projet socialiste sans réserve est flagrant, pour exemple la position prise à l’égard du leader du Mouvement Démocrate François BAYROU dans les Pyrénées-Atlantiques. Il fallait oser la dose de proportionnelle.

Le Citoyen –électeur est propriétaire de son vote, il n’a pas besoin d’une quelconque consigne de vote. Il a seulement un devoir de voter.

Personnellement, je ne me reconnais pas dans une opposition frontale avec une UMP qui souhaite poursuivre son programme qui a mené la France à l’échec et ses zones d’ombres en internes quand à ses valeurs Républicaines et ses dérives extrémistes. Certains l’on bien compris et bien bravo.

Je ne me reconnais pas non plus dans la majorité Présidentielle avec son programme actuel dangereux pour le Pays, par son contenu et dans sa façon d’être appliqué avec un financement contestable et non réaliste. Son souhait, de large, voir totale majorité à l’Assemblée Nationale privant ainsi le véritable et large débat démocratique que la gouvernance de la France à besoin comme pour l’Europe d’ailleurs. La Présidence et le Conseil des Ministres devenant l’antichambre de l’Assemblée Nationale et du Sénat qui deviendront eux la machine à valider.

Il y aura bientôt des désillusions !  J’espère me tromper, le proche avenir nous le dira, car la France n’a pas le droit à la moindre erreur dans la situation que nous vivons et celle à venir pour nos générations futures , faute de quoi nous le paierons très très cher.

C’est la raison pour laquelle, j’ai toujours la conviction que seule une gouvernance avec une Unité Nationale large est souhaitable pour la Nation avec un véritable débat démocratique de toutes les voix du Pays pour construire une France puissante et je continuerais à œuvrer dans cette optique. Dans la réalité actuelle de conflit permanent entre les deux blocs et ses alliés, une telle solution ne peut venir ni de l’un ni de l’autre, seul un Centre indépendant et libre peut être l’initiateur d’un tel projet porteur de cette réussite.  

Dans le contexte actuel, je souhaite me positionner dans une opposition constructive en force de propositions pour soutenir ce qui est bon pour le Pays, faire passer le message unitaire  et dénoncer, condamner ce qui est mauvais pour la Nation et qui va contre les intérêts de son Peuple. Je reste Centriste indépendant et libre avec un esprit de rassembleur.

Pour ce deuxième tour de cette élection législative 2012, devant deux voies sans issue, je conserve ma logique de mon vote du deuxième tour de la présidentielle, à savoir, que je voterais à nouveau BLANC.

Chers Concitoyens votre voix compte, vous avez un devoir, ne vous abstenez pas, VOTEZ.

Je regrette et ne partage pas certains soutiens pour ce deuxième tour des élections législatives qui sont en contradiction avec un engagement pris initialement. Par moralité, comme je l’ai déjà dit, ont ne peut pas favoriser, par un soutien ou un vote à un candidat à la députation pour l’application d’un programme après avoir combattu ce programme quelques semaines auparavant devant les électeurs en leur demandant de voter contre. Je crois là un manque de respect que je n’accepte pas.

C’est la Démocratie, chacun est libre de faire, penser et s’exprimer. Comme bon Démocrate et Républicain je me dois respect du verdict des urnes, les Françaises et les Français auront choisi.


Prochain article après ce deuxième tour des législatives :

Première proposition, dès le 18 Juin 2012 sur le bureau de l’Assemblée Nationale :

Moralisation de la vie publique : Souvent annoncée, toujours différée !.


Voir les commentaires

Serge BECOT ...................... Centriste indépendant, non inscrit

.......................................... Blog d'un Corrèzien Démocrate et Républicain. ..........................................

PRÉSENTATION

64 Ans - Père de Famille - Une fille

Domicile : SAINT ROBERT - Canton d' AYEN

Origines : SOUDEILLES (La Braute) près d' Egletons

Familles : VIALLE - BECOT

Etudes et formation à Paris

Activité professionnelle en Provence Cote d'Azur

Retour au Pays et rapprochement familial 
Retraité du secteur automobile, arts graphiques et informatique de gestion.

Trésorier dans le mouvement associatif.

ANCIEN CONSEILLER MUNICIPAL DELEGUE
URBANISME - TRANSPORTS PUBLICS - CIRCULATION
VILLE DE GRASSE (Alpes maritimes) 40.000 habitants 
Mandat électif : 1977/1983 avec délégation de représentation
au sein d'un Syndicat intercommunal des transports en commun.

 

COMPTEUR VISITEURS

Hébergé par Overblog