Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Serge BECOT ...................... Centriste indépendant, non inscrit

Il est difficile de souhaiter une bonne année à ce retraité qui a travaillé depuis l'âge de 14ans et qui vient de percevoir aujourd'hui ses étrennes de la part de l'Etat P.S. Il percevais jusqu'à ce mois ci une pension mensuelle de la CNAV d'un montant de 854,46€ et une pension complémentaire mensuelle de 377,97€ ses seuls revenus. Il vient d'être reconnu "retraité aisé" et dès ce mois de Janvier 2013 il ne percevra plus que 817,73€ de pension CNAV soit une perte mensuelle de 36,73€ représentant annuellement 440,76€ soit l'équivalent de plus d'une demi pension mensuelle sur l'année. Si vous rajoutez la perte du pouvoir d'achat de l'inflation et les augmentations à répétition : Energies, assurances, mutuelles ... vous arrivez à près d'un mois de pension mensuelle en moins annuellement !  

Il se consolera en pensant qu'il n'est pas un cas isolé, qu'il y a pire que lui avec ceux qui sont dans la misère avec des pensions dérisoires et ceux qui y glissent vers cette misère tous les jours un peu plus.

Il devra se serrer un peu plus la ceinture, acheter moins et ou acheter moins cher (c'est bon pour les produits d'importation asiatiques). Ca sera aussi une perte de tva pour l'Etat et la contribution à une perte de production pour le pays. 

Nous sommes loin des promesses du programme P.S. exclusivement électoral pour une meilleure justice sociale, la lutte des privilèges ... entre autres. Ce programme dénoncé, à juste titre (Et j'en suis de ceux là), lors de sa publication.

Des expressions du style "Dès que nous serons au pouvoir ..." qui se traduisent aujourd'hui par "Nous avons cinq ans pour le faire ..." (Nous avons déjà entendu cela lors d'une précédente législature Socialiste) et qui se fera surement pas. Ces bla bla bla stériles ... ne servent pas le Pays. Une expression Présidentielle "coûte que coûte" laisse aussi le Citoyen perplexe et interrogatif !

Nous rentrons à nouveau dans un système d'inégalité sociale, la solidarité d'accord mais quand elle est partagée et répartie à l'équité des moyens.

Beaucoup d'électeurs s'en rappeleront en 2014 et l'augmentation des abstentions et le vote sanction seront bien présents. Leurs jugements d'avoir été pris pour des ... mettez le mot à votre convenance ... seront sans appel.

N'oublions pas aussi que François Hollande a été élu à la Présidence par des électeurs qui voulaient se débarrasser du Président en exercice, Nicolas Sarkozy et non pas par adhésion au programme Socialiste !

Je suis un centriste indépendant pour qui les termes de centre droit, centre gauche ne veut rien dire, le centre pour moi c'est un mouvement, une union UNIQUE qui est composé de sensibilités de droite et de gauche qui travaillent ensemble pour un véritable programme commun du centre, pret à prendre ses responsabilités sur la base de ses valeurs pour gouverner la France avec toutes les composantes politiques Républicaines de ce Pays en formant un gouvernement d'Union Nationale. Personnellement je me refuse d'être un satellite du Parti Socialiste comme de l'UMP.

Les Françaises, les Français et la France y gagneront ... C'est ce que je souhaite au travers mes voeux.

A la semaine prochaine ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Serge BECOT ...................... Centriste indépendant, non inscrit

.......................................... Blog d'un Corrèzien Démocrate et Républicain. ..........................................

PRÉSENTATION

64 Ans - Père de Famille - Une fille

Domicile : SAINT ROBERT - Canton d' AYEN

Origines : SOUDEILLES (La Braute) près d' Egletons

Familles : VIALLE - BECOT

Etudes et formation à Paris

Activité professionnelle en Provence Cote d'Azur

Retour au Pays et rapprochement familial 
Retraité du secteur automobile, arts graphiques et informatique de gestion.

Trésorier dans le mouvement associatif.

ANCIEN CONSEILLER MUNICIPAL DELEGUE
URBANISME - TRANSPORTS PUBLICS - CIRCULATION
VILLE DE GRASSE (Alpes maritimes) 40.000 habitants 
Mandat électif : 1977/1983 avec délégation de représentation
au sein d'un Syndicat intercommunal des transports en commun.

 

COMPTEUR VISITEURS

Hébergé par Overblog