Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Serge BECOT ...................... Centriste indépendant, non inscrit

En première lecture au Sénat, l'ensemble du projet de loi relatif à l'élection des Conseillers Départementaux, des Conseillers Municipaux et des Délégués Communautaires, et modifiant le calendrier électoral, déposé le 28 novembre 2012, a été rejeté vendredi 18 janvier 2013 au Sénat par 165 voix contre 142. Le projet de loi organique a été lui adopté à l'unanimité des voix exprimées.

Concernant l'élection des Conseillers Départementaux (Titre qui remplace celui de Conseiller Général et après abrogation de celui de Conseiller Territorial). Les textes instaurent l'élection d'un binôme femme-homme dans chaque canton entrainant un redécoupage complet des cantons, dans les circonscriptions, dont le nombre devra être divisé par deux, arrondi à l'unité supérieure, car le même nombre d'élus est conservé.

Si l'objectif de féminité est louable et si la parité au sein d'un Conseil Départemental est souhaitable, personnellement je ne suis pas du tout favorable à deux élus par canton exercants leur mandat indépendamment l'un de l'autre, même s'il y a une forme de solidarité. Je serais pour un scrutin de listes à l'échelle de la circonscription législative, pour conserver un véritable ancrage de terrain et permettre ainsi de favoriser un pluralisme. Vous avez dit "Démocratie locale" ! alors ...

L'Assemblée Nationale, qui a toujours le dernier mot, votera le texte final, j'espère qu'il y aura assez de Députés lucides pour amender ces textes, ces règles et pour en corriger les imperfections. 

OUI CAR DANS L'ETAT DU PROJET, LA RURALITE SERA DEFAVORISEE !

La disparité démographique actuelle des cantons avec des populations totalement disproportionnées, est importante.

Les nouveaux cantons et principalement les RURAUX avec ces nouvelles entités de rapprocher un nombre d'habitants d'une moyenne départementale, vont créer des cantons ruraux à territoires immenses difficilement gérables et la conclusion provisoire est de voir un bon nombre de cantons disparaitres en 2015. 

Pour notre département de la Corrèze qui compte actuellement 37 cantons pour 286 communes répartis en 3 arrondissements : 

- Arrondissement de TULLE : 14 cantons pour 118 communes

- Arrondissement de BRIVE : 15 cantons pour 99 communes

- Arrondissement d'USSEL : 8 cantons pour 69 communes

Si le projet de loi, dans l'état, devient loi, c'est 18 cantons qui disparaitront.

MALGRE UNE FOIS ENCORE UN MANQUE DE CONCERTATION, espérons que nos Députés feront preuve de réalisme et de pragmatisme. A suivre de très près.

La semaine prochaine : Une visions pour la réforme des retraites ... Car là je m'attends au pire !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

visit here 28/04/2014 11:18

I am not really into politics. But I have been reading about the Bill, for electing Councilors Departmental, which has been in the news headlines for a long time. It was really nice to know about this bill in detail from this site. Thanks for sharing this information.

Serge BECOT ...................... Centriste indépendant, non inscrit

.......................................... Blog d'un Corrèzien Démocrate et Républicain. ..........................................

PRÉSENTATION

64 Ans - Père de Famille - Une fille

Domicile : SAINT ROBERT - Canton d' AYEN

Origines : SOUDEILLES (La Braute) près d' Egletons

Familles : VIALLE - BECOT

Etudes et formation à Paris

Activité professionnelle en Provence Cote d'Azur

Retour au Pays et rapprochement familial 
Retraité du secteur automobile, arts graphiques et informatique de gestion.

Trésorier dans le mouvement associatif.

ANCIEN CONSEILLER MUNICIPAL DELEGUE
URBANISME - TRANSPORTS PUBLICS - CIRCULATION
VILLE DE GRASSE (Alpes maritimes) 40.000 habitants 
Mandat électif : 1977/1983 avec délégation de représentation
au sein d'un Syndicat intercommunal des transports en commun.

 

COMPTEUR VISITEURS

Hébergé par Overblog