Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Serge BECOT ...................... Centriste indépendant, non inscrit

VERS UNE VRAIE REFORME DES RETRAITES ... LES RUSTINES C’EST FINI … L’Etat socialiste, les Syndicats de salariés, le Patronat Français ont aujourd’hui le dos au mur, reculade impossible, le pas en avant pour, soit le gouffre ou le pas responsabilisé, engagé sur la planche de salut vers une table vide et ses chaises avec les données et les bases : Rapports, projections, propositions et les VERITABLES chiffrages DE TOUS LES REGIMES de retraite de ce pays. La situation de l’emploi.

 

LES FRANÇAIS DOIVENT CONNAITRE TOUTE LA VERITE ?


Partir d’un constat :

1945 – Age légal de départ à la retraite : 65ans – Durée de cotisation : 30ans – Espérance de vie : 16ans – Taux de remplacement : 20% à 60ans et 40% à 65ans.

1971/1975 : Age légal de départ à la retraite : 65ans – Durée de cotisation : 37,5ans – Espérance de vie : 19ans – Taux de remplacement : 25% à 60ans et 50% à 65ans.

1982 – Age légal de départ à la retraite : 60ans – Durée de cotisation : 37,5ans – Espérance de vie : 20ans – Taux de remplacement : 20% à 60ans et 40% à 65ans.

2011 – Age légal de départ à la retraite : 60ans – Durée de cotisation : 40ans – Espérance de vie : 22,5ans –Taux de remplacement : 50% à 60ans et 65ans.

Projection 2018 – Age légal de départ à la retraite : 62ans – Durée de cotisation : 41ans – Espérance de vie : 24,2ans – Taux de remplacement : 50% à 62ans et 67ans.

 

Les DIFFERENTS régimes de retraite qui sont INEGALITAIRES, NON FONDES (Spéciaux, très spéciaux, privilèges, chapeaux …).

 

STOP aux pensions de retraite payées par l’EMPRUNT !

 

Pour moi c’est : UN SEUL REGIME GENERAL DE BASE DES RETRAITES qui doit voir le jour.

 

DECENT – EGALITAIRE vers  l’ EQUITE – LA SOLIDARITE – LA TRANSPARENCE. Basé sur la RESPONSABILITE de chacun. Il faut arrêter de se regardé le nombril, se cacher derrière une allumette et arrêter son égoïsme individuel.  Abandon de terme « avantages acquis », la pauvreté qui d’année en année touche de plus en plus les retraités, c’est de « l’avantage acquis » ça aussi ?

Tout est à reconstruire. Il ne s’agit pas d’aligner tel ou tel régime, coups de rabot  etc …  Les modes de calcul sont à redéfinir, les conditions de prise de la retraite aussi … Des pistes sont à approfondir, le système Suédois, le système par point (mais à parfaire), personnellement je suis pour un âge légal de départ à la retraite à 65ans au taux plein avec possibilité de partir à 60ans avec décote annuelle et l’inverse pour un départ après 65ans avec surcote annuelle. IINDISPENSABLE, départ à 60ans taux plein pour une carrière en pénibilité. Le système par répartition a ses limites il est à adapter, voir repenser.  

La dernière rustine posée en 2010 a fait perdre encore un plus de temps pour rien, alors que ce temps est compté car il faut beaucoup de ce temps pour élaborer cette réforme, sans compter que parallèlement c’est le sort des retraites complémentaires et des retraites supplémentaires qui sont également en jeu.

 

J’OSE ESPERER QUE CE DOSSIER DE LA REFORME DES RETRAITES SOIT CLASSE DANS LA CATEGORIE URGENCE (DES DEMAIN) ET PRIORITAIRE POUR LA FRANCE.

 

DU CONCRET, L’ENJEU : UNE VRAIE GESTION D’UN UNIQUE SYSTEME DE RETRAITE INTERGENERATIONNELLE VIABLE.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Serge BECOT ...................... Centriste indépendant, non inscrit

.......................................... Blog d'un Corrèzien Démocrate et Républicain. ..........................................

PRÉSENTATION

64 Ans - Père de Famille - Une fille

Domicile : SAINT ROBERT - Canton d' AYEN

Origines : SOUDEILLES (La Braute) près d' Egletons

Familles : VIALLE - BECOT

Etudes et formation à Paris

Activité professionnelle en Provence Cote d'Azur

Retour au Pays et rapprochement familial 
Retraité du secteur automobile, arts graphiques et informatique de gestion.

Trésorier dans le mouvement associatif.

ANCIEN CONSEILLER MUNICIPAL DELEGUE
URBANISME - TRANSPORTS PUBLICS - CIRCULATION
VILLE DE GRASSE (Alpes maritimes) 40.000 habitants 
Mandat électif : 1977/1983 avec délégation de représentation
au sein d'un Syndicat intercommunal des transports en commun.

 

COMPTEUR VISITEURS

Hébergé par Overblog