Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Serge BECOT ...................... Centriste indépendant, non inscrit

Utilisateur d'avertisseur de radar, je suis contre son interdiction et pour son incorporation dans les systèmes informatiques embarqués des véhicules, complétée avec des fonctions supplémentaires, par exemple : Anti-démarage (le conducteur est il apte à prendre la route), le temps de conduite sans repos, etc ...Des systèmes d'informations à majorité audio et accessoirement visio souhaités. 

Je vous livre ci-après un témoignage vécu, certe personnel mais surement pas isolé.

En circulation, à la vitesse autorisée de 90 kms/h, sur une route de campagne en trafic assez dense avec des passagers à bord, peut avant une cote avec une courbe dans sa hauteur, mon avertisseur signale en audio la présence d'un danger mobile, comme chaque fois cela déclenche en moi une plus grande vigilance, réduction de vitesse en prévision de ... Je ne pourrais remercier ce véhicule qui a renseigné ce danger qui par le système en temps réel est venu en information sur mon avertisseur, car en haut de la cote dans la courbe masquée par de la végétation une camionnette était en panne mécanique majeur empiétant sur la chaussée faute de place du bas coté, j'ai réussi grace à cette primo-vigilance à m'arrêter avant l'obstacle, la largeur de la route restante ne permettait pas le croisement de deux véhicules, j'ai évité ainsi un carambolage qui aurait été fatal pour plusieurs vies.

Ce jour là des vies ont été sauvées grace à l'avertisseur que l'on veut aujourd'hui supprimer. 

POUR MOI LE RADAR DOIT ETRE UNIQUEMENT PLACE SUR UN DANGER SPECIFIQUE ET REGLE SUR UNE VITESSE PERMETTANT DE FRANCHIR CE DANGER SANS PROBLEME, LE PANNEAU SIGNALANT CE RADAR EST A CONSIDERER COMME UNE SIGNALITIQUE D'UN DANGER IMMINANT. L'IMPLANTATION DE RADAR HORS ZONES A RISQUES ET DANGEREUSES EST CONSIDEREE COMME POMPE A FRIC !

La conduite d'un véhicule c'est la responsabilisation de l'individu à respecter la route avec ses contraintes. D'utiliser les appareils et systèmes embarqués en toute sécurité, voir déléguer son utilisation à un occupant accompagnateur en cas de manipulation de fonctionnement.

La concentration visuelle excessive sur le compteur de vitesse dans le souci de ne pas dépasser la vitesse de quelques kilomètres-heure de peur d'être flashé et couplé à la recherche et l'identification de panneaux, boitiers divers, présence de fonctionnaires ... sont des facteurs visuels de perte de concentration en temps-secondes au profit de la vigilance sur la route et qui peut être très dangereux.

A noter que chaque individu titulaire d'un permis de conduire possède son propre comportement et réaction émotionnelle sur la route au regard de chaque évènements ou situations rencontrés, qu'il soit novice, en activité professionnelle, avec des problèmes de santé ou un sénior.

Ces avertisseurs de danger, zones de travaux, incidents et accidents routiers, informations routières ... sont plus près de l'utilité publique que de l'interdiction.

Je souhaite une informatique embarquée très performante en assistance au conducteur surtout sur le plan sécurité avec un standard-type élaboré dans la concertation avec une technique couplée dans l'aménagement du réseau routier.

Aujourd'hui, là encore, sans consultations, sans concertations, sans études sérieuses, dans la précipitation une décision de technocrates et d'utilisateurs de la route avec chauffeurs très loin des réalités de terrain. Le seul côté positif est le profit pour l'Etat de l'encaissement des infractions, une mane financière !

Merci chers Contribuables, à vos poches !

Vous pouvez réagir à cet article, la parole est libre ... c'est à vous ...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Serge BECOT ...................... Centriste indépendant, non inscrit

.......................................... Blog d'un Corrèzien Démocrate et Républicain. ..........................................

PRÉSENTATION

64 Ans - Père de Famille - Une fille

Domicile : SAINT ROBERT - Canton d' AYEN

Origines : SOUDEILLES (La Braute) près d' Egletons

Familles : VIALLE - BECOT

Etudes et formation à Paris

Activité professionnelle en Provence Cote d'Azur

Retour au Pays et rapprochement familial 
Retraité du secteur automobile, arts graphiques et informatique de gestion.

Trésorier dans le mouvement associatif.

ANCIEN CONSEILLER MUNICIPAL DELEGUE
URBANISME - TRANSPORTS PUBLICS - CIRCULATION
VILLE DE GRASSE (Alpes maritimes) 40.000 habitants 
Mandat électif : 1977/1983 avec délégation de représentation
au sein d'un Syndicat intercommunal des transports en commun.

 

COMPTEUR VISITEURS

Hébergé par Overblog