... Blog d'un Corrézien Démocrate et Républicain ...............

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>

Vous êtes un bon nombre d’Internautes qui me demandent mon opinion et ce que je ferais le jour du vote  des primaires organisées par Le Parti Socialiste. Je vous réponds globalement au travers ce blog.

 Je n’irais pas voter aux primaires pour les raisons suivantes :

Cette désignation d’un Candidat à la candidature à la Présidence de la République ne me concerne pas, la Démocratie est que chaque Citoyen puisse élire librement un Candidat comme Président de la République suivant un choix de Candidats présentés par les Partis politiques en lice. Le Candidat à la candidature est une affaire interne à chaque Parti. Concernant le Parti Socialiste, je pensais à un  fonctionnement : Composé de courants avec chacun un leader, ces leaders de courants déposaient chacun une motion qui était débattue et votée par les militants, celle qui était retenue voyait son leader en position de pré-Candidat, une synthèse étant ensuite recherchée et un vote final interne pour désigner le Candidat qui représenterait le Parti Socialiste à l’élection Présidentielle. Une affaire de famille qui doit être réglée en famille et non sur la place publique. Pour moi cette désignation relève du choix des militants du Parti, le substituer à un vote de Citoyens qui pour certains ne sera pas suivi de concret ou un choix différent lors du véritable scrutin est regrettable pour le militant et ne reflète de plus aucune réalité. Certains parlent que faute de pouvoir s’entendre en interne sur le choix d’un Candidat à la candidature la question à été soumise au Peuple de France, les divergences sur des points fondamentaux sont elles si importantes ! Il semblerait que malgré une certaine retenue lors des débats télévisés, les petites phrases qui fusent au quotidien, les photos de famille et celle à venir « Tous unis derrière le ou la Candidat(e) choisi(e) » n’effacent pas les désaccords profonds au sein de la famille Socialiste. Difficile de gouverner dans une telle ambiance.

Dans le déroulement de cette consultation la signature d’une charte de soutien aux valeurs de gauche est en toute franchise inconcevable de ma part comme celle, et encore plus, si c’était une charte de soutien aux valeurs de droite. La seule charte que je peux signer est celle du MODEM derrière François BAYROU, cette troisième voix indépendante des deux blocs, qui aux cotés de tous les Citoyens, avec des valeurs humanistes, de vraies justices : sociale, fiscale, pénale, la solidarité, dire la Vérité avec la fin des promesses sans lendemain ou a quel prix ! La fin des privilèges, passe-droits, clientélisme, inégalités … Reconstruire le Pays sur de nouvelles bases pour l'emploi, la jeunesse, la sécurité ... avec des mots forts comme la pluralité, car la aussi quand la pluralité recule la Démocratie se meurt. Avec une nouvelle majorité, TOTALEMENT indépendante des blocs de droite et de gauche, ou tous les Français seront représentés, car je ne crois pas en la pensée unique pour l’avenir de la France.

Je suis contre l’abstention, mais pour la reconnaissance du vote blanc comme suffrage exprimé, en contre partie du vote obligatoire. Le moment est grave pour la Nation et nous ne pouvons pas nous permettre une erreur de choix. Dans l’état actuel, des orientations comme produire en France, une meilleure éducation sont deux exemples, parmi d’autres, d’atouts pour l’avenir, vers un vrai changement.  

Je n’irais donc pas voter les 9 et 16 Octobre 2011. 

Pour répondre : « Pour qui voterez vous au deuxième tour du scrutin Présidentiel de Mai 2012 : » Au premier tour je voterais MODEM en cas de deuxième tour je voterais MODEM. 

Voir les commentaires

photostream.jpg

De retour de l’Université de rentrée du MOuvement DEMocrate, version 2011, un premier constat, agréable est le nombre de participants, deux milles personnes en très forte progression au regard des versions précédentes. Un hébergement qui a du être réparti sur trois sites dans la presqu’île de Giens au lieu d’un seul habituel.

Il faut noter la quantité et la qualité des intervenants aux séances et atelier-forums de ces trois jours de travaux intensifs, à l’aube de ces échéances déterminantes pour notre Pays et qui a renforcé le projet : INSTRUIRE / FORMER, PRODUIRE EN FRANCE et RECONSTRUIRE LE PAYS dans la VERITE, la transparence qui est dues aux Françaises et aux Français. C’est aussi la fin des promesses électorales qui ne seront jamais tenues ou bien très couteuses aggravant la situation économique de la France, déjà catastrophique aujourd’hui.

Un nouvel espoir pour la France avec une nouvelle majorité qui commence à naître totalement libre et indépendante des clans de droite comme ceux de gauche. Un discours de clôture de François BAYROU digne d'un Chef d'Etat.

La France gagnante avec de nouvelles valeurs est en marche pour 2012.

Voir les commentaires

Le tourisme dans notre région Limousin, nos départements, nos communes de Corrèze ... Ce Tourisme qui représente au niveau de la France 6% de notre PIB national et le million d’emplois.

Une demande existe et une nouvelle demande de la part de nouveaux pays comme la Chine et l’Inde. Aujourd’hui, trop tôt pour un bilan final, mais une tendance, si le Japon est en légère régression de fréquentations, se sont les premières centaines de milliers de Touristes Chinois et Indiens qui ont choisis notre Pays pour leurs loisirs. Une projection pour 2020 fait état d’un chiffre de fréquentation de plusieurs millions de touristes asiatiques attendus sur notre territoire, Paris est évidemment la destination finale, mais le reste de l’hexagone est partie prenante de la demande, mais l’offre n’est pas à la hauteur. Il ne suffit pas d’avoir un bel aéroport à l’arrivée, mais encore faut il que le produit touristique à cette arrivée soit de ce niveau professionnel, que l’offre soit à la hauteur de l’attente présente dans le catalogue « destinations ». Tous les catégories de tourisme sont concernées, y compris le tourisme rural, vert, à thème, social, plein air … Il est impératif d’investir, encourager, soutenir, développer, accompagner les professionnels, les candidats avec leurs projets de qualité et dans l’urgence afin d’éviter de passer à côté d’une opportunité qui ne se renouvellera pas d’ici là.

La France qui a été de longues années classée à la première place pour son tourisme en Europe est aujourd’hui en troisième position, la première position revenant à l’Espagne.

Il y a un travail important et en profondeur pour se positionner sur une offre de tourisme de qualité. Nous devons pouvoir offrir un grand nombre de produits touristiques de haut niveau à destination.

Nous devons raisonner que le tourisme dans notre Pays doit être considéré comme un relai de croissance pour l’économie et l’emploi. Toutes les corporations, commerçants, artisans, agriculteurs, pme-pmi, métiers de bouche, entreprises de proximité … sont concernées et sont bénéficiaires de ce plus économique que se soit au national, régional, départemental et ou local.   

Beaucoup de cohérence doit également voir le jour, celle des transports en est une. Que se soit pour le tourisme intérieur au Pays ou à l’international. Beaucoup est à dire et beaucoup est à faire, des exemples du genre : Arrivée de l’International à Roissy CDG et dessertes internes du Pays au départ d’Orly (Quand on connait les conditions de liaison entre les deux aéroports) !!! Les dessertes des stations Alpines depuis le multimodal de Lyon (Avion-TGV) !!!.   Les transports de proximité, trop souvent l’impossible de se rendre d’une commune à une autre pour visiter un patrimoine par exemple.

Un gros effort aussi doit être entrepris dans l’hébergement tous modes quantitatif et qualitatif dans l’hexagone.

Attention le temps qui passe ne joue pas en notre faveur, alors les bonnes intentions c’est bien, des actes et actions urgentes c’est beaucoup mieux.

Voir les commentaires

PRÉSENTATION

72 Ans - Père de Famille - Une fille

Origines : SOUDEILLES (La Braute) près d' Egletons

Familles : VIALLE - BECOT

Etudes et formation à Paris

Activité professionnelle en Provence Cote d'Azur

Retour au Pays et rapprochement familial 
Retraité du secteur automobile, arts graphiques et informatique de gestion.

Ancien Trésorier dans le mouvement associatif.

ANCIEN CONSEILLER MUNICIPAL DELEGUE
URBANISME - TRANSPORTS PUBLICS - CIRCULATION
VILLE DE GRASSE (Alpes maritimes) 40.000 habitants 
Mandat électif : 1977/1983 avec délégation de représentation
au sein d'un Syndicat intercommunal des transports en commun.

 

COMPTEUR VISITEURS

Hébergé par Overblog