... Blog d'un Corrézien Démocrate et Républicain ...............

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 > >>

Au lendemain de ce deuxième tour, les chiffres vont bon train, des grands gagnants aux grands perdants ! la mathématique pour contrôler le bon report des désistements ! Et ce troisième tour qui commence aujourd’hui pour l’attribution, en autres, des postes de vice-Présidents en lot de consolation !

 

Les résultats de cette élection  régionale 2010 du premier et second tour  appelle de ma part le commentaire personnel suivant : Les chiffres qui m’interpellent sont :

1/ Ceux de la forte abstention  40 voir 50% et plus qui s‘ajoute aux votes non-exprimés, je m’interroge sur la représentativité du peuple quand une liste qui arrive à 50% des 50% des suffrages exprimés soit un quart des Citoyens inscrits et je me demande dans le cas ou les votes blancs auraient été comptabilisés en suffrages exprimés il y aurait autant de triomphalisme aujourd’hui.


Comparons ce qui est comparable pour une même élection régionale, des chiffres du pourcentage d’abstention qui parlent d’eux même (2ème tour) quelques exemples :


OBJAT 2004 : 19,06% - 2010 : 39,12%

AYEN 2004 : 13,44% - 2010 : 42.04%

BRIVE 2004 : 38,46% - 2010 : 51,44%

TULLE 2004 : 31,87% - 2010 : 45,76%

USSEL 2004 : 30,10% - 2010 : 46,72%

Ensemble de la Corrèze 2004 : 28,08% - 2010 : 41,51%

Ensemble du Limousin 2004 : 31,12% - 2010 : 42,77%

 

2/ La montée inquiétante des extrêmes et particulièrement le Front National (Les quelques points gagnés au deuxième tour sur l’abstention seraient peut être repartis sur ces listes extrêmes!).

Il me semble que nous sommes entrain de rejouer la même partition que pour la Présidentielle de 2002.

 

Pour avoir rencontré la population de ce monde rural, lors de la campagne de proximité du premier tour de cette élection régionale 2010, dans ce canton d’Ayen ou j’habite, je peux affirmer après ce dialogue direct avec les citoyens : Particuliers actifs et retraités, Personnes handicapées, Agriculteurs, Eleveurs, Producteurs, Artisans, Commerçants, Professionnels de la santé, Indépendants, Agents, Fonctionnaires en poste et des Elus , ils expriment un ras le bol accompagné par une perte d’espoir, ils ne croient plus dans les responsables politiques sur leur volonté d’inverser l’avenir de cette Société de plus en plus injuste. Ils souffrent dans leur quotidien du manque de solidarité entre mondes urbain et rural qui se traduit par une entrave au développement économique dans l’aménagement de leur territoire rural, un monde agricole abandonné, des services publics devant disparaître : La poste, fermeture de classes, le maintien des commerces de proximité et les professions au service de la santé, un isolement avec l’absence de transports en commun, des financements impossible à obtenir au niveau de la région pour une commune pour la remise aux normes d'une salle polyvalente pour le mouvement associatif.

 

Je reste convaincu que la seule voie pour un avenir meilleur pour notre village, ville, département, région et notre pays passe par des valeurs humanistes, démocrates, solidaires et de justice sociales au travers un Centre indépendant pluraliste et non pas au travers un clivage gauche/droite qui consiste à détruire ce que la gauche a fait quand la droite est au pouvoir et vice-versa. Ce bipartisme ne peut aboutir qu’a une situation stérile, voir catastrophique pour notre pays. Je condamne fermement le système Sarcozyste, le copinage, le favoritisme de proche, le clientélisme avec son système financier qui permet de relancer le CAC40 sans pour cela faire repartir l’économie de notre Pays, (Il y a beaucoup à dire à ce sujet).

 

Je regrette de n’avoir pu convaincre plus de Citoyens sur notre projet.

 

Je remercie de leur l‘accueil ceux qui m‘ont reçu..

 

Je reste mobilisé et engagé comme Centriste démocrate et indépendant sous ces valeurs humanistes, solidaires, libérales, sociales et européennes. Je reste un homme de dialogue ouvert et sachant accepté ce qui est bon pour notre peuple et refuser et dénoncer à l’inverse et cela peut importe l‘origine.

 

Vous pouvez compter sur moi, je serais présent à la prochaine consultation électorale.

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Je remercie de leur confiance les électrices et électeurs Corréziens, ceux rencontrés sur les marchés de Brive, Tulle, Ussel, Beaulieu, Objat, foires de Meyssac et de la Croisille sur Briance, des onze communes du canton d'Ayen que j'ai rencontré et qui ont porté leur vote sur la liste "Limousin Démocrate" pour ces élections régionales de 2010 par leur choix d'un projet régional indépendant ambitieux pour l'emploi, les transports de demain, l'agriculture, le tourisme, la solidarité entre territoires urbains et ruraux et la survie de notre planète.

Je remercie nos têtes de liste : Jean-Jacques BELEZY, Jean-Claude DESCHAMPS et Nathalie PAGANI pour la confiance témoignée d'avoir accepté ma candidature sur cette liste et je partage, avec eux la déception du résultat sachant qu'ils ont tout donné de leur personne pour gagner, comme les colistiers par leur présence et détermination sur le terrain avec toute l'énergie mise au cours de cette campagne et également tous ceux qui par leurs compétences se sont investis pour l'élaboration de ce projet.

Je remercie les nombreux internautes qui m'ont fait part de leurs soutiens et de leurs regrets au travers la messagerie de ce blog.


Je ne donnerais aucune consigne de vote pour le second tour et je laisse chacun libre de son choix.

J'ai rendu visite à la liste FORCES AQUITAINE au meeting de Bergerac et j'apporte mon soutien à Jean LASSALLE pour gagner cette région voisine.

Dès lundi 22 mars 2010, ici sur ce blog, j'apporterais des commentaires personnels sur ces élections régionales et vous ferais part de mes intentions pour l'après régionales par respect de votre confiance. 


A bientôt. Amicalement.


Serge BECOT

Voir les commentaires

LETTRE OUVERTE - SAINT ROBERT LE 26 JANVIER 2010

Cher(e) Concitoyen(ne),

Cher(e) Ami(e),

C’est avec beaucoup de détermination que je présente ma candidature sous la bannière du MODEM pour les élections régionales en Limousin de Mars 2010 sur la liste Corrèze de « LIMOUSIN DEMOCRATE » de Jean-Jacques BELEZY - Jean-Claude DESCHAMPS et Nathalie PAGANI pour combattre un système politique qui laisse au plus forts toutes les chances et aux plus démunis les restes d’une société en crise. Ce système politique qui oppresse, renie nos valeurs républicaines, moque le vivre ensemble, coûte très chère tout en ne résolvant rien, créé des inégalités et des injustices qui débouchent très souvent vers la pauvreté.
«Nous ne pouvons nous résoudre à ça».

Cette conscience là nous invite à éviter que notre région ne sombre dans les mêmes dérives.
J’ai la ferme conviction que le projet humaniste de notre Mouvement Démocrate est la seule voie crédible pour sortir notre pays du marasme. Il s’agit d’une forte aspiration pour faire de la politique autrement en nous attachant à notre charte de valeurs, nos statuts et notre programme.
Contrairement aux dires, nous ne sommes pas qu’une force de contestation, notre programme régional répond à des solutions très concrètes face aux problèmes liés à l’emploi, la formation, les transports de personnes et de marchandises, la santé, l’inégalité entre les communes rurales et les villes, les entreprises, le logement, l‘accès à la tv numérique et le haut débit adsl. Parce que je crois aux valeurs qui nous mobilisent, j’aspire à me mettre au service non seulement de ce projet ambitieux, mais également, en toute disponibilité d’une équipe régionale qui incarne l’avenir du Limousin. Je souhaite également apporter à notre futur groupe d’élus régionaux mon expérience dans le domaine des transports et rester très proche des sollicitations des communes rurales.

Etre élu régional, c’est servir les femmes et les hommes sur leur territoire, au plus proche de leurs préoccupations. C’est un engagement de chaque jour dans le contexte actuel, où disparaît l’emploi avec au final, un homme, une femme, une famille, un jeune qui perd peu à peu confiance en l’avenir de la société dans laquelle nous vivons. Une société dans laquelle les jeunes se sentent incompris et où les seniors se savent oubliés. C’est cet élu qui doit travailler « ses dossiers » de manière concertée et cohérente avec les acteurs locaux sur l’ensemble de la région et défendre une gestion plus équilibrée et plus créative sur les territoires souvent oubliés au profit des grandes villes.
Nous devons bâtir une vision d’avenir et responsable de l’argent public. Nous réfutons une société d’excès d’individualisme alors qu’il faut recréer une société unie et solidaire. Nous défendons l’idée que l’économique doit être soutenu et pensé avec le défi écologique et le développement social.

La gestion des territoires, et l’éducation sont la clef de voûte de tout. Vivre « ensemble » aujourd’hui est la seule condition pour qu’une société résiste à la tentation de perdre en humanité.

Se battre pour une société, une région, plus juste et plus humaine, est un engagement que je prends ici avec sincérité et détermination.
Un projet, une équipe et une même volonté d’agir pour les citoyens. Nous sommes là au coeur de notre ambition démocrate : Pour l’intérêt des populations et dans l’efficacité économique.

Mieux vivre en Région Limousin c‘est possible, vous pouvez compter sur moi et pour cela je compte beaucoup sur votre soutien. 

Je vous invite à suivre la campagne électorale régionale du MODEM Limousin en vous connectant :

http://limousindemocrate.fr/


Serge BECOT - Candidat MODEM aux élections régionales en Limousin de Mars 2010

Voir les commentaires

PRÉSENTATION

72 Ans - Père de Famille - Une fille

Origines : SOUDEILLES (La Braute) près d' Egletons

Familles : VIALLE - BECOT

Etudes et formation à Paris

Activité professionnelle en Provence Cote d'Azur

Retour au Pays et rapprochement familial 
Retraité du secteur automobile, arts graphiques et informatique de gestion.

Ancien Trésorier dans le mouvement associatif.

ANCIEN CONSEILLER MUNICIPAL DELEGUE
URBANISME - TRANSPORTS PUBLICS - CIRCULATION
VILLE DE GRASSE (Alpes maritimes) 40.000 habitants 
Mandat électif : 1977/1983 avec délégation de représentation
au sein d'un Syndicat intercommunal des transports en commun.

 

COMPTEUR VISITEURS

Hébergé par Overblog